Des dermatologues détaillent la différence entre bonnes et mauvaises bactéries

Des dermatologues détaillent la différence entre bonnes et mauvaises bactéries

Quand la plupart des gens entendent le mot "bactérie", ils l'associent instinctivement / automatiquement à quelque chose de nuisible pour eux. À lui seul, ce mot évoque des images d'infections et de bestioles vus sous microscope. Toute personne ayant déjà eu de l'acné, a également appris à se méfier des "bactéries responsables des imperfections". C'est pourquoi les bactéries dans leur ensemble ont tendance à avoir mauvaise réputation, surtout lorsqu'il s'agit d'affections cutanées telle que l’eczéma. Les temps changent et les scientifiques ont depuis découvert le microbiome de la peau, et plus précisément sur l'importance des bonnes bactéries pour la santé de l'épiderme. Les gens commencent enfin à réaliser qu'il existe une différence notable entre les types de bactéries.

Pour découvrir ces différences, nous avons consulté le dermatologue Dr Peter Lio, afin d'obtenir son avis d'expert sur le sujet.

Les mauvaises bactéries:

Le Staphylococcus aureus est un parfait exemple de bactérie nocive pouvant avoir un effet négatif sur la peau. Pour faire simple : il s'agit d'un type de germe qui peut provoquer des infections chez les individus souffrant de maladies chroniques, dont le diabète, le cancer, les maladies pulmonaires et, vous laurez deviné, l'eczéma. Un tiers des personnes ont un staphylocoque vivant dans leur nez et, dans de nombreux cas, il ne pose pas de problème. Mais une prolifération de staphylocoques sur la peau peut déséquilibrer complètement l'épiderme et son microbiome, entraînant des symptômes tels que rougeurs, sécheresse et démangeaisons (tous associés à l'eczéma).

Selon Dr Lio, les staphylocoques n'ont rien à faire sur la peau. ils sont cependant souvent présents chez les patients présentant une barrière cutanée ou un microbiome anormal. Il ajoute que le staphylocoque peut facilement devenir incontrôlable si la peau est frottée, grattée, ou abîmée. . De plus, si les bonnes bactéries ne sont pas assez nombreuses sur la peau pour aider à la réguler, le staphylocoque peut alors rapidement se multiplier et faire des ravages sur la peau.

En plus d'exacerber les symptômes de l'eczéma, le staphylocoque peut également provoquer des infections qui se manifestent par des furoncles ou des abcès rouges et douloureux sur la peau et, dans les cas les plus graves, il peut infecter le sang ou provoquer une méningite. Il peut aussi aggraver d'autres maladies inflammatoires de la peau, telles que l'acné ou la rosacée.

Les bonnes bactéries:

Les bonnes bactéries présentes sur notre peau et qui sont connues sous le nom de microbiote cutané ou flore cutanée,contribuent à notre défense immunitaire (en d'autres termes, elles nous protègent contre les maladies). Comme le souligne le Dr Lio, la plupart des personnes qui sont en bonne santé et dont le microbiome fonctionne bien, présentent un ensemble diversifié de bonnes bactéries capables de collaborer harmonieusement à la défense contre les maladies.

Le Staphylococcus epidermidis fait partie du microbiote cutané (ou flore cutanée). Le Roseomonas mucosa est un autre type de bonne bactérie, naturellement présent sur la peau, et contribuant à un microbiome cutané globalement sain.

À retenir:

Pour récapituler, il existe plusieurs types de bactéries, bonnes et mauvaises, présentes dans notre corps et sur notre peau. Il est important de maintenir un équilibre sain et diversifié afin de conserver un microbiome stable et efficace contre les agents pathogènes. À ce propos : Si certaines formes de bactéries, comme le staphylocoque, peuvent entraîner des maladies dangereuses et aggraver les symptômes de l'eczéma en cas de prolifération, il existe aussi des bonnes bactéries comme le staphylocoque épidermique et le roseomonas mucosa, dont les effets bénéfiques sur la peau ont été démontrés.

En conclusion, même s'il nous reste encore beaucoup à apprendre sur le microbiome de la peau, on ne peut nier le fait que le sujet soit passionnant et quil contribue à notre connaissance sur le traitement des affections cutanées telles que l'eczéma, la rosacée et l'acné.

Chez Gladskin, nous pensons qu'une meilleure science signifie une meilleure peau. L'ingrédient breveté de Gladskin, Staphefekt™, imite les défenses naturelles de la nature pour rétablir l'équilibre bactérien du microbiome de ta peau. Staphefekt™ est une enzyme qui lutte contre les bactéries à l'origine des problèmes et crée un environnement sain pour que les bonnes bactéries sy développent. Retrouvez plus d'informations sur la technologie Gladskin ici : https://www.gladskin.com/pages/technology

Remarque: Staphefekt™ n'est disponible que dans la gamme active de produits Gladskin.

Partagez cet article

Bekijk een volgend artikel

Le Skin Journey de Nicola Green
Le Skin Journey de Nicola Green
Panier
×

Total-

Sous-total