Le Skin Journey de Nicola Green

Le Skin Journey de Nicola Green

Découvrez les SKIN Journeys : une nouvelle rubrique passionnante qui met en lumière des membres de notre communauté et leurs incroyables témoignages de réussite. ls partageront ici, à travers leurs histoires, leur expérience personnelle avec l'eczéma, la rosacée et de l'acné, l'impact que cela a eu sur leur vie et la façon dont Gladskin leur a apporté le changement qu'ils recherchaient depuis si longtemps.

Commençons par Nicole Green, un membre britannique de notre communauté, qui a découvert Gladskin en 2020 après avoir souffert d'eczéma depuis l’enfance. Son témoignage est un exemple classique de frustration liée au traitement.

À la recherche de réponses

"Depuis que je suis plus jeune, j'ai eu recours à tous les traitements lourds de la part des médecins," dit-elle, "mais vers 14 ou 15 ans, je ne voulais vraiment plus avoir à utiliser ces solutions. J'ai commencé à essayer de nouvelles choses. J'ai essayé un truc [soi-disant] révolutionnaire à l'époque au Royaume-Uni. J'ai dépensé ce qui m'a semblé être une fortune pour toute la gamme de produits et cela n'a rien changé, alors je suis retournée chez le médecin. Quelqu'un m'a dit de ne pas utiliser de Vaseline, alors j'ai arrêté. J'ai essayé une gamme de produits de beauté "entièrement naturels" dès son lancement sur le marché. Rien n'a aidé. J'ai utilisé tellement de crèmes hydratantes différentes, des crèmes hors de prix, des crèmes bon marché."

Puis, il y a eu un tournant dans la méthode de Nicola. Après des années de consultations chez les médecins et de traitements différents, quelqu'un lui a suggéré une autre façon de traiter son eczéma. "Vers 18 ou 19 ans, je suis allée rendre visite à mon amie en Ontario et sa belle-mère m'a dit : As-tu déjà cherché à savoir pourquoi tu fais de l'eczéma ?"

"J'ai entendu dire que ça pouvait être une allergie au glutamate monosodique. Je l'ai alors supprimé de mon alimentation. Quelqu'un m'avait dit que je pouvais être allergique aux plombages dans ma bouche, alors j'ai essayé de les changer. J'ai essayé d'éviter les produits laitiers, la viande rouge et beaucoup d'autres aliments qui pouvaient être en cause. J'ai même fait un nettoyage du côlon. J'ai dépensé énormément d’argent. Mon eczéma ne cessait de s'aggraver. Je gonflais, mes yeux étaient très irrités, mon visage et mon cou étaient vraiment dans un triste état."

Plus qu'une question de peau

La frustration d'avoir dépensé autant de temps et d'argent a eu des répercussions sur le bien-être mental et la qualité de vie de Nicola. Comme pour beaucoup de gens, les poussées et leur imprévisibilité ont eu un impact sur bien plus que sa santé physique. "J'ai perdu des relations, des amis à cause de ça. Je me comporte de façon épouvantable quand j'ai une crise. Je ne veux parler à personne, ni sortir. Je ne veux pas voir les gens et je ne veux pas qu'on me voie."

Si tu te sens comme Nicola, tu n'es pas seul(e). Les poussées cutanées et les éruptions sont souvent une source de honte, mais ce n'est pas une fatalité ! Nicola a évoqué la présence sur Instagram d'influenceurs qui partagent avec honnêteté et vulnérabilité leur expérience des affections cutanées inflammatoires. Cette évolution vers la transparence et l'acceptation en ligne encourage les gens non seulement à accepter leur peau, mais aussi à trouver des solutions qui leur sont adaptées.

La découverte de Gladskin

"L'eczéma a longtemps contrôlé ma vie. Et puis, en 2020, la pandémie est survenue et je me suis dit que j'en avais vraiment assez de ma peau. J'ai décidé de chercher un spécialiste de l'eczéma à Londres et j'ai vu une annonce de Gladskin. J'étais très sceptique, mais j'ai vu cette vidéo sur la page d'accueil du site. En regardant cette vidéo, je me suis dit que cela pourrait être LA cause de mon eczéma. J'avais l'impression d'avoir une bactérie, une infection dont je n'arrivais pas à me débarrasser. J'ai donc acheté un flacon de 15 ml d'Eczema Cream."

"Je pensais au départ qu'elle était juste 'efficace', ce qui pour moi signifie qu'elle n'irritait pas ma peau. J'ai donc continué à l'utiliser et après l'avoir terminé, j'ai acheté un autre flacon. Au bout de trois mois environ, j'ai remarqué que ma zone T devenait grasse, ce qui ne m’arrivait jamais auparavant ! Ma peau est habituellement TELLEMENT sèche. J'ai même commencé à avoir des boutons et j'ai remarqué que toute ma peau avait changé. Mon visage, mon cou… c’est indescriptible. Ce n'est tout simplement plus la même peau qu'avant."

"Lorsque tu vis pendant 40 ans avec de l'eczéma sur le visage et qu'ensuite tu as cette peau incroyable... 2020 a été une année difficile pour beaucoup de gens - cette pandémie a été terrible, mais en toute honnêteté, ma vie a complètement changé."

Il arrive de temps en temps, quand je suis vraiment fatiguée ou stressée, d'avoir une petite poussée, mais j'augmente mon utilisation de Gladskin et le lendemain, c'est parti."

Si toi ou l'un de tes proches souffre d'eczéma, tu n'as pas à te contenter des traitements conventionnels apportant des solutions temporaires ou entraînant des complications à long terme. Les produits Gladskin Eczema proposent des solutions contre l'eczéma qui collaborent avec ton organisme plutôt que contre lui, le tout sans alcool ni ingrédients ajoutés nocifs. Apprends-en davantage sur la science qui se cache derrière nos produits ici.

Partagez cet article

Bekijk een volgend artikel

Microbiome cutané 101: voici ce que vous devez savoir
Microbiome cutané 101: voici ce que vous devez savoir
Des dermatologues détaillent la différence entre bonnes et mauvaises bactéries
Des dermatologues détaillent la différence entre bonnes et mauvaises bactéries
Panier
×

Total-

Sous-total