SKIN JOURNEY: Mina nous fait part de ses problèmes d'acné et de rosacée.

SKIN JOURNEY: Mina nous fait part de ses problèmes d'acné et de rosacée.

Voici Mina ! Mina lutte contre des affections cutanées inflammatoires depuis 2018, lorsqu'elle a développé de l'acné après avoir arrêté de prendre des pilules contraceptives hormonales. "Avant cela, ma peau je n’avais aucun boutons", a-t-elle déclaré.


Au cours des quatre dernières années, elle a également dû faire face à des rougeurs qu'elle pensait liées à son acné - jusqu'à récemment, lorsqu'un dermatologue lui a posé un diagnostic secondaire de rosacée.


"J'ai consulté onze médecins pour mon acné, mais seul le dernier m'a permis d'avoir le sentiment d'être entendue et c'est le premier rendez-vous qui a duré une heure entière. Elle s'est vraiment intéressée à mes préoccupations et a été la première personne à me donner un diagnostic de rosacée."


"La rosacée a complètement changé la donne pour moi", a déclaré Mina.

Elle est maintenant engagée dans un nouveau processus pour découvrir non seulement comment gérer son acné, mais aussi comment prévenir les poussées de rosacée. "J'ai en quelque sorte deviné que j'avais développé de la rosacée et une esthéticienne m'en avait parlé à la fin de l'année 2021, mais je n'ai reçu un diagnostic officiel d'un dermatologue qu'au début de cette année (2022.)"


Au départ, ses dermatologues lui avaient recommandé des traitements topiques sur ordonnance, mais Mina a rapidement réalisé que sa peau s'enflammait d’une semaine à l’autre, dès qu’elle ne les utilisait plus. Désormais, elle prend une prescription orale pour son acné et se concentre sur l'hydratation de sa peau et le traitement de sa rosacée.


Sa routine de soins de la peau se compose de produits doux et hydratants comprenant le gel Gladskin contre la rosacée. Elle a découvert Gladskin grâce à une amie, qui lui a offert le gel contre l'acné en 2020. Depuis, elle est passée au Rosacea gel, qui s'attaque à ses rougeurs. Lorsqu'on lui demande quels sont les autres traitements qu'elle a essayés, elle répond qu'elle en a testé plusieurs - peeling BHA/AHA, sérum au rétinol, soins du visage - mais qu'ils n'ont pas fonctionné ou que leur efficacité était limitée.


L'entretien de sa rosacée est un nouveau défi. Elle a notamment découvert qu'elle devait éliminer les ingrédients agressifs présents dans les produits cosmétiques (un sujet dont nous avons déjà parlé sur Instagram) et que la suppression des histamines dans les aliments l'aidait. Elle constate également que sa peau s'enflamme lorsque la température augmente, lorsqu'elle fait du sport et lorsqu'elle mange quelque chose d'épicé. C'est un défi permanent d'apprendre et d'éviter les déclencheurs.

Partagez cet article

Bekijk een volgend artikel

Types de rosacée, facteurs déclenchants et traitement disponibles
Types de rosacée, facteurs déclenchants et traitement disponibles
Panier
×

Total-

Sous-total